Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

     

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Christophe BASTIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    René COLLIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoît DISPA

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Anne-Catherine GOFFINET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Alda GREOLI

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Julien MATAGNE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Martine SCHYNS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites L’intensification du télétravail dictée par la crise sanitaire dans les unité d’administration publiques relevant du Ministre-Président et les leçons à tirer de cette expérience

L’intensification du télétravail dictée par la crise sanitaire dans les unité d’administration publiques relevant du Ministre-Président et les leçons à tirer de cette expérience

18 mai 2020| Question écrite de F. DESQUENES au Ministre-Président DI RUPO

Monsieur le Ministre-Président, 

La crise sanitaire a amené le Gouvernement, le Secrétariat général et le Collège des fonctionnaires dirigeants à intensifier la pratique du télétravail au sein de la fonction publique.

Dans chaque UAP relevant de votre tutelle :

1. Quel est le nombre d’agents, en avril 2020 :
- qui ont pu recourir à 100% au télétravail sans compromettre l’exercice de leurs missions ?
- qui ont dû être présents à 100% sur leur lieu de travail ? Pour quels principaux motifs ?
- qui ont été présents sur leur lieu de travail et ont télétravaillé partiellement ? Quels étaient les principaux motifs de cette limitation du télétravail ?
- qui ont été mis en dispenses de service partielle ou totale ?

2. Durant la période du 15 mars au 15 mai, les missions relevant du service public ont-elles globalement pu être réalisées ? Du retard s’est-il accumulé ou, au contraire, les missions ont-elles été plus rapidement effectuées ?

3. Des investissements informatiques supplémentaires (non prévus initialement) ont-ils été consentis depuis le 15 mars ? Si oui, pour quel montant ?

4. Des dispositions sont-elles prises pour évaluer scientifiquement les effets du télétravail sur la qualité des services, le bien-être des agents, la satisfaction des usagers, le travail du personnel d’encadrement ? En tenant compte évidemment des effets de la crise sur le volume d’activités.

5. Un plan de retour « au lieu de travail » est-il prévu ? si oui, avec quelle échéance ?

 

Actions sur le document