Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

     

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Christophe BASTIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    René COLLIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoît DISPA

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Anne-Catherine GOFFINET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Alda GREOLI

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Julien MATAGNE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Martine SCHYNS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites La gestion des dossiers UREBA Exceptionnels

La gestion des dossiers UREBA Exceptionnels

28 janvier 2020 │ Question écrite d’A-C GOFFINET au Ministre HENRY

 

Monsieur le Ministre,


Le 1er janvier 2019, le programme UREBA Exceptionnel PWI était lancé à destination des écoles de l’enseignement obligatoire. Pour rappel, ce programme vise la rénovation énergétique des bâtiments scolaires. Il était prévu que les demandes soient introduites au plus tard le 30 septembre 2019. Il s’agit d’un programme nécessaire et utile pour nos bâtiments scolaires et pour leur gestion énergétique. Ces bâtiments publics doivent pouvoir montrer l’exemple également dans le cadre de la transition énergétique dans laquelle nous nous trouvons.


Toutefois, il semblerait que la gestion des dossiers ait pris un retard considérable qui peut mener à des difficultés très importantes. Des dossiers ont en effet été introduits et les demandeurs ne savent toujours pas quand ils seront traités, cette année 2020 ou même en 2021.


Lors d’une précédente question en commission sur le sujet, vous avez expliqué que l’administration devait à présent se charger de ces dossiers, alors qu’un prestataire externe se chargeait auparavant de cette gestion. Vous avez annoncé à cette même occasion que 700 dossiers ont été introduits.


Monsieur le Ministre, pourquoi ne plus charger un prestataire externe de réaliser le suivi de ces dossiers ? Combien de dossiers sont actuellement en attente de suivi ? Quand les décisions de refus ou d’octroi des subventions seront-elles données pour ces dossiers en attente ? Cela semble étonnant que le comité d’accompagnement ne se réunisse que ponctuellement ! Pouvez-vous nous donner les étapes exactes du suivi de ces dossiers introduits par les écoles ? De quelle manière allez-vous mettre des solutions en place pour ces dossiers et optimiser les délais d’attente ? Envisagez-vous d’accorder des dérogations pour des travaux qui nécessiteraient un caractère urgent, comme c’est le cas pour les UREBA Classiques ?

Je vous remercie, Monsieur le Ministre.

 

Actions sur le document