Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites Le suivi du dossier relatif au transport de défunts entre pays limitrophes

Le suivi du dossier relatif au transport de défunts entre pays limitrophes

07 janvier 2019 | Question écrite de S.MOUCHERON à la Ministre DE BUE

Madame la Ministre,


Le 10 janvier 2017, en réponse à une question écrite émanant d’un honorable collègue concernant le transport de défunts entre pays limitrophes, votre prédécesseur affirmait que « Plusieurs réunions ont été organisées au cours de cette année 2016, afin de parvenir à une contre-proposition belge à transmettre à la France. Les législations des différentes régions et de la communauté germanophone, concernant notamment les matériaux des cercueils étant relativement différentes, la production d’un texte harmonisé n’a pas été aisée. En outre, la négociation de ces facilités de transport a également trait à la compétence des officiers d’état civil, ainsi qu’à l’aspect sanitaire du déplacement, de sorte que les services fédéraux de la Justice et de la Santé publique ont été amenés à collaborer aux discussions et à participer aux propositions de texte. Sur base des informations dont je dispose, la remise de ce texte aux autorités françaises devrait intervenir rapidement ».

Madame la Ministre, ceci appelle les questions suivantes :


1. Quelle suite ce dossier connait-il ?
2. Envisagez-vous d’avancer seul au niveau wallon le cas échéant ? Le dossier n’évolue en effet pas depuis 2015…

D’avance, je vous remercie.

 

Actions sur le document