Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales La préparation des entreprises wallonnes et de la Wallonie à l'entrée en vigueur du RGPD

La préparation des entreprises wallonnes et de la Wallonie à l'entrée en vigueur du RGPD

8 mai 2018 | Question orale de M.-D. SIMONET au Ministre JEHOLET - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,


Dans deux semaines, le règlement général sur la protection des données (RGPD) entrera en application.
Comme vous le savez, à peine une entreprise sur deux était au courant des règles en décembre. Seul un tiers d’entre elles avaient commencé à se préparer.


Selon les organisations patronales, les entreprises ne sont clairement pas prêtes. On parle de demi-affolement à l’UCM et de situation « grave » selon Agoria.


Si les entreprises faillissent à leurs obligations, elles risquent des sanctions pouvant aller jusqu’à 20 millions d’euros et, pour les multinationales, jusqu’à 4% de leur chiffre d’affaires mondial.
Même si les possibilités d’imposer des sanctions seront certainement assouplies durant les premiers mois d’applications, la hauteur potentielle de ces sanctions démontre le caractère fondamental de préparer nos entreprises.


Selon l’UCM, la sensibilisation fonctionne, mais nos entreprises restent malgré tout très loin de l’objectif.
Les chèques-entreprises permettent aux PME de se faire accompagner dans l’audit de sa situation, ainsi que dans sa mise en conformité. C’est une très bonne chose, tout comme le projet de label « cybersécurité » pour mettre en avant les entreprises ayant réalisé une démarche de protection de ses données.
Malgré tout, la FEB s’indigne que des armées de consultants profitent de la situation pour « improviser un business juteux de la certification. Leurs tarifs, hallucinants, oscillent parfois entre 40.000 et 200.000 euros pour aider certaines entreprises à se mettre en conformité. Et ce alors que le système de certification n’est pas en place en Belgique ».


Quel est le bilan des chèques-entreprises dans l’aide aux PME par rapport au RGPD ? Que vaut la mise en conformité dans la mesure où le système de certification n’est pas en place en Belgique ? D’autres mesures sont-elles prévues pour sensibiliser et aider les PME qui ne se seront pas conformées d’ici le 25 mai ?

Je vous remercie d’avance.

 

Réponses et répliques voir lien ci-dessous : 

nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2017_2018/CRIC/cric140.pdf

 

 

 

Actions sur le document