Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales Les nappes phréatiques wallonnes

Les nappes phréatiques wallonnes

2 juillet 2018 | Question orale de I. MOINNET au Ministre C. DI ANTONIO - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,


Début de semaine dernière, on apprenait qu’en prévision d’une sécheresse extrême attendue à la fin de ce mois, les autorités de la commune d’Oosterzele avaient pris de mesures afin de limiter la consommation d’eau.

Sans encore connaitre la situation de l’été dernier, un déficit de précipitations est constaté sur ces dernières semaines. On le sait notre région dispose de réserves aquifères importantes, cependant certains endroits sont plus sensibles à des périodes sèches que d’autres.

Monsieur le Ministre :
- Pouvez-vous faire le point sur l’état de nos nappes phréatiques ? Demeurent-elles suffisamment importantes ?
- Le déficit de l’année passée a-t-il pu être totalement ou en partie compensé ?
- Pour les zones plus sensibles, notamment les communes dépendant d’un réseau local, des mesures ont-elles pu être prises depuis l’année dernière ?
- Font-elles l’objet d’une surveillance particulière ?

Je remercie d’avance, Monsieur le Ministre, pour ses réponses.


Réponse du Ministre C. DI ANTONIO 

 

Madame la Députée, la recharge de l'hiver 2017-2018 a été généralement bonne en Région wallonne et une partie du déficit de l'année précédente a pu être résorbé. Il demeure toutefois quelques aquifères dont la recharge a été moins bonne, notamment les calcaires carbonifères du bord sud de la Meuse et les craies de la vallée de la Haine.

En juin 2017, la cellule « sécheresse » a été activée par le Centre régional de crise de Wallonie. Elle comprend des représentants des services du SPW, des acteurs du secteur et des acteurs du secteur de l'énergie hydroélectrique.

Cette cellule se réunit de manière régulière, la dernière réunion s'est tenue ce 26 juin.

Pour l'instant, la situation est normale et l'on ne constate aucun problème dû à la période actuelle de sécheresse. Les réserves d'eau tant de surface que souterraine sont suffisantes.

Il demeure néanmoins qu'il faut rester vigilant. La cellule reste activée et se réunira à nouveau le 25 juillet prochain.

On peut également signaler que certaines communes qui ont rencontré des problèmes d'approvisionnement en 2017 ont réalisé de nouveaux forages afin de résoudre cette question récurrente lors de sécheresses importantes.

Enfin, les travaux de mise en œuvre du Schéma régional de ressources en eau se poursuivent et permettent d'accroitre la sécurisation de l'accès à l'eau pour l'ensemble des Wallons.

 

Réplique de la Députée I. MOINNET

 

Je remercie M. le Ministre pour l'ensemble de ses réponses.

Comme il le dit, il faut rester vigilant puisque l'on annonce encore des jours ensoleillés et très chauds.

Le point sera fait lors de la prochaine réunion du 25 juin si d'autres mesures devaient être mises en place. 

 

Actions sur le document