Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales L’utilisation du Building Information Modeling (BIM) par les entreprises wallonnes de la construction

L’utilisation du Building Information Modeling (BIM) par les entreprises wallonnes de la construction

07 mars 2017 | Question orale de M-D SIMONET au Ministre MARCOURT - Réponse disponible

 
Monsieur le Ministre,

 

Le « Forum Construction », organisé à la mi-février par la Confédération de la Construction et qui portait sur la digitalisation dans la construction, a mis en avant que seuls 5% des entreprises de la construction utilisent aujourd’hui les techniques numériques et que 25% les connaissent mais ne les utilisent pas encore.
Dans ce cadre, a été évoquée la modélisation des informations du bâtiment – plus communément appelé le BIM (pour Building Information Modeling) -, qui de fait de plus en plus parler d’elle en Europe et devient même, selon certains, « incontournable » dans ce qu’on appelle la « révolution numérique du bâtiment ».


Le BIM est une maquette numérique qui permet un processus de travail collaboratif entre tous les intervenants d’un projet de construction, de la conception à l’exploitation. Cette maquette numérique contient une base de données et une représentation graphique de l’ouvrage. Le BIM rend l’objet intelligent et intelligible.


Outre le gain de temps, la réduction des couts et la diminution des marges d’erreurs que cet outil amène, il a également été mis en avant par le Directeur Général de la Confédération Construction qu’il s’agissait également d’un moyen particulièrement efficace pour lutter contre le dumping social. La mutation numérique constituerait effectivement, pour certains, une opportunité de redonner à nos entreprises une longueur d’avance. Pour Francis Carnoy, une entreprise numérique sera inévitablement avantagée et choisie lors d’un appel d’offres.

Il est dès lors crucial d’accompagner au mieux nos entreprises wallonnes de la construction dans le virage numérique.


Monsieur le Ministre, avons-nous aujourd’hui une idée du taux d’utilisation du BIM par nos entreprises wallonnes de la construction ?


On sait que la sensibilisation et la formation à l’utilisation du BIM est également essentielle. Des aides spécifiques sont-elles envisagées en Wallonie afin d’accompagner les entreprises wallonnes désireuses d’adopter le BIM ?


D’avance merci pour vos réponses.

 

Réponses et répliques voir lien ci-dessous : 

nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2016_2017/CRIC/cric120.pdf

 

 

Actions sur le document