Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Savine Moucheron

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Valentine BOURGEOIS

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales Le projet Sibiom

Le projet Sibiom

01 avril 2019| Question orale de V. WAROUX au Ministre CRUCKE

Monsieur le Ministre,


En mai 2018, à votre initiative s’est tenue une réunion de travail sur le projet de biogaz « Sibiom », porté par l’intercommunale IDETA. Cette réunion avait pour objectif d’informer sur l’évolution du projet et de dégager des pistes en vue de l’améliorer, afin que vous puissiez trancher sur l’opportunité de poursuivre ou non son développement.


Suite à cette réunion, différents avis vous ont été envoyés. Pour le bilan environnemental du projet, IEW a remis un avis négatif, notamment en raison de son impact climatique, sur la biodiversité et sur l’alimentation, le peu de crédibilité des promesses d’amélioration de l’approvisionnement futur, les difficultés à terme pour la filière agricole, la sous-estimation de l’impact sur les habitants, et le coût d’un tel projet, avec détournement de sommes importantes destinées aux énergies renouvelables durables.


Vous-mêmes, en avril 2018, affirmiez : « Je ne souhaite personnellement pas inscrire la transition énergétique dans un modèle basé sur des cultures principales. »


Ce 28 février 2019, une nouvelle demande de permis pour ce projet a été déposée. J’ai assisté à une réunion d’information et, sauf erreur de ma part, aucune évolution n’est intervenue par rapport à la mouture présentée en mai 2018. Les intrants sont majoritairement des cultures de maïs et betteraves, soit des cultures « nourricières » détournées pour une valorisation énergétique. La part d’autres intrants ne va évoluer que de manière homéopathique pour atteindre maximum 25% dans cinq ans.

Dès lors, Monsieur le Ministre,


- Avez-vous transmis des demandes d’évolution aux promoteurs du projet suite à la réunion de mai 2018 ? Si oui, quelle était leur teneur ? Avez-vous eu d’autres échanges de suivi avec eux ?
- Confirmez-vous qu’aucune évolution n’est intervenue entre la mouture de mai 2018 et celle de février 2019 ?
- Confirmez-vous votre position défavorable à une transition énergétique basée sur des cultures principales ? Quelle est votre analyse de ce dossier ?

Je vous remercie pour vos réponses.

Actions sur le document